Warriors
Bienvenue sur le forum !

Rejoins une tribu pour de grandes aventures !
Vis dans les montagnes et deviens un aspirant, un garde-cavernes ou bien un chasse-proies !
A moins que tu ne préfères rejoindre le reng des chats errants...


L'heure de l'ultime prophétie est arrivée... Entre trahisons et batailles, saurez vous trouver votre place ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Balade dans le camp. free

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Petite Noisette.

Chaton de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part.

Feuille du chat
Nom: Petite Noisette Parmi les Fruits Secs.
Age: Une lune.
Liens rp & autres:
MessageSujet: Balade dans le camp. free Mar 14 Juin - 22:06


Bonjour ! =D

    Le soleil commençait à poindre au-dessus de la cime des grands arbres qui entouraient le camp de la Tribu de la Lune Montante. Les premiers réveillés furent bien évidemment les habitants des hauts végétaux. Le grignotement des écureuils, le tapement caractéristique des pic verts, le dernier hululement des chouettes, les piaillements affamés des bébés mésanges, de tout ceci résonna la forêt. Ce tapage naturel vint aux oreilles de tous les félins de la Lune Montante, qui se levèrent avec le soleil. Ses rayons dorés et scintillants vinrent caresser les pelages multicolores de tous les chats présent, qui peu à peu, commencèrent leurs tâches quotidiennes. Chasse et garde pour les uns, soins pour les autres, ou encore apprentissage pour les jeunes Aspirants. Seule la Pouponnière était à peu près silencieuse. Enfin, jusqu'à ce qu'un rayon taquin vint réveiller un chaton, qui, de fil en aiguille, vint à rendre une effervescente activité dans la Tanière.

    Alors que la majorité des chatons présents tétaient ou dormaient encore, une petite rouquine commençait déjà à se diriger vers l'extérieur, suivant une des Reines. Petite Noisette n'avait plus faim, mais avait reçu l'autorisation de se dégourdir les pattes dans le camp, tant qu'elle ne sortait pas. Petite Noisette était toute guillerette. La plupart des chatons étaient plus âgés qu'elle et donc, avait le droit de sortir plus souvent. Ce privilège la faisait se sentir "grande". Ce qu'elle trouvait super ! La petite rousse se baladait donc fièrement dans le camp, un sourire d'enfant aux lèvres, sa queue filiforme toute droite, son corps le plus posé possible. L'enfant se faufila entre quelques chats qui s'attelaient à un travail dont elle n'avait aucune connaissance et se stoppa face à un grand rocher. Levant le nez, Petite Noisette analysa la silhouette de ce qui lui bloquait la route, et tenta de se rappeler comment sa protectrice appelait ça. Le Promontoire ? Surement. Oui, c'est cela. Recalant cette information dans un coin de son esprit pour ne pas qu'elle l'oublie, la chatonne rousse se mit à tourner autour du Promontoire, sa truffe curieuse. Absorbée par sa découverte, Petite Noisette ne vit pas qu'on s'était approché d'elle.


    Codage © Saëna de Wolf Temporal :: Lien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nuage Nébuleux

Aspirant garde-caverne de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : Essais de me trouver 8D

Feuille du chat
Nom: Nuage Nébuleux qui Parcourt le Firmament
Age: 7 lunes
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Mer 15 Juin - 18:05

[Coucou, j'aime bien ton Rp. Je peut répondre j'espère.]

Balade dans le Camp [Free]


    § Je me promenais toujours seul, accompagné par mon ombre, fidèle ami qui suivait sans relâche mes pas silencieux et discret. Je jetais quelques regards furtifs autour de moi. Je n’aimais pas beaucoup être en compagnie de gens. Je ne savais jamais quoi faire ou quoi dire en réponse à leurs innombrables questions. Je me sentais mal à l’aise quand je croisais le regard d’un membre de ma Tribu. Je ressentais toujours un genre de malaise en compagnie de d’autres personnes. Depuis tout jeune déjà, je m’étais toujours effacé des autres, me résignant à aller jouer avec les chatons qui n’attendaient que je devienne leur ami. J’essayais pourtant de me montrer sociable, aimable et attentif, aux besoins des autres, en vain, je ne sais pas pourquoi, mais à chaque fois que j’ouvrais la bouche pour parler, un malaise immense me saisissait la gorge, me coupant ainsi au silence. Un silence qui me piquait la gorge. Ce même silence qui m’avait empêcher de créer des liens solides avec d’autres personnes de mon entourage.

    § Je marchais lentement, sans trop savoir où aller. Pas question d’aller rejoindre les Aspirants qui s’étaient entassés devant l’entrée de notre couloir. Je tournais la tête vers les Gardes-caverne qui discutaient, puis je résignais d’y aller. Je ne savais même pas quoi leur dire. Et les Chasses-proies eux? Je les cherchais de mon regard perçant, sans les apercevoir. Ils étaient certainement partis chasser. Je soupirais de lassitude avant de poursuivre mon chemin. Que pouvais-je faire? Je mettais pratiquement isolé de mon plein gré. Depuis fort longtemps. Enfin, je crois. Puisse que quelques fragments de mon passé ne me sont jamais revenus.

    § Puis, silencieusement, je ressentis un grognement bourdonné dans mon ventre. Je commençais à avoir faim. Rapidement, je fis demi-tour et fonçais droit vers la réserve de gibier. Discrètement, j’attendis que les chats qui s’étaient empressés de se nourrir, eux aussi, ait fini de choisir leur repas avant de m’avancer lentement vers le trou béant qui laissait quelques touffes de fourrure hirsutes dépassées. Je fourrais mon museau rose dans la réserve et reniflais les nombreuses flagrances des animaux morts. Une gerbille, deux grosses musaraignes, deux pinsons, trois rats d’eau, deux lapins et une dizaine de souris. Affamé, je m’empressais d’agripper le cou ensanglanté de la gerbille et je me dirigeais vers un coin du camp, éloigné de toute vie animale.

    § Devant mon regard, je pouvais apercevoir un petit groupe de chatons se bagarrer en se mordant amicalement les oreilles et en se sautant sur le dos. À leurs côtés, deux reines les observaient attentivement, surveillant chacun de leurs faits et gestes, comme de petits anges gardiens. Cinq Gardes-caverne partaient en patrouille, sortant du campement tout en bavardant, comme des frères. En sens inverse, un dizaine de Chasses-proies revenaient de la forêt, les crocs remplis de gibier fraîchement tués. Mutuellement, ils se félicitaient tous d’avoir si bien travailler en équipe. Solitaire, comme d’habitude, je les regardait, envieux de leur bonheur. Moi, je ne pourrais jamais connaître pareille amitié.

    § Soudainement, j’aperçus une petite tache rousse se détacher d’un groupe de félins et courir précipitamment vers un gros rocher qui surplombait le centre du camp. Le Promontoire. La chatonne fixait le rocher, impressionnée. Curieusement, je continuais à la scruter, elle et son drôle de manège. Elle commençait à tourner autour du Promontoire et le renifla sans cesse. Intrigué, j’abandonnais mon repas et m’approchais de la curieuse petite rouquine. Elle était dos à moi. Mais je pouvais quand même ressentir sa fébrilité. La petite chatonne semblait bien contente d’avoir trouvée pareille découverte. Silencieusement, à pas de loup, je me faufilais agilement à travers les petits groupes de félin qui ne cessaient de discuter. Finalement, après maintes bousculades pour pouvoir passer, je m’arrêtais devant la chatonne.

    « - Tu as l’air… étonnée de voir... le... le Promontoire. » dis-je d’une voix enrouillée.



Dernière édition par Nuage Nébuleux le Ven 8 Juil - 14:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Petite Noisette.

Chaton de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part.

Feuille du chat
Nom: Petite Noisette Parmi les Fruits Secs.
Age: Une lune.
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Mer 15 Juin - 20:08


Grand ...

    Un groupe de chatons se chamaillent plus loin, surveillés par deux Reines aux apparences de mères attendries mais très attentives aussi. A cela, Petite Noisette n'y prêtait pas grande attention. Trop absorbée par sa découverte, elle s'occupait à renifler la roche et à gratter par moment des bords qui s'effilochaient. Finalement, un caillou gros comme son coussinet se détacha du gros bloc et tomba juste devant son nez, se qui fit sursauter la chatonne. Les vibrisses frémissantes de joie quant à la découverte d'un nouveau jouet, Petite Noisette commença à pousser le caillou dans un sens, puis dans l'autre, le faisant transiter très rapidement entre ses deux pattes avants. Brusquement, le petit élément minéral dérapa et partit sous le ventre de Petite Noisette. Celle-ci, prise dans son élan, bondit et tomba sur le flanc. Mais la douleur n'était qu'infime quant au jeu qu'elle venait de s'inventer toute seule. Ce fut donc avec surprise que les oreilles rondes de la rouquine perçurent une voix qui s'adressait à elle.

    « - Tu as l’air… étonnée de voir... le... le Promontoire. Petite Noisette s'immobilisa, le caillou entre ses pattes avants. Penchant la tête en arrière, elle vit alors un jeune chat ... A l'envers. Il lui semblait très grand, de sa position. La jeune chatonne se releva prestement, abandonnant avec regret son caillou. Son regard bleu se leva haut pour observer l'Aspirant devant elle. Il semblait gêné. Mais de quoi ? Un grand sourire aux babines, Petite Noisette s'adressa à son interlocuteur avec enjouement et jovialité.

    - C'est donc bien le Promontoire ! Je retiendrais le nom. Sa voix était cristalline, très douce, enfantine, tout simplement. Au faite, je m'appelle Petite Noisette ! Petite Noisette Parmi les Fruits Secs ! La jeune enfant hésita un court instant avant de lancer, sa queue tout droite à la verticale : Et toi, comment t'appelles-tu ? Et quel âge as-tu ? Tu es grand !! » La petite chatonne rousse se mit à lui tourner autour, comme étonné qu'on puisse être aussi grand sans être pourtant un adulte.


    - ps : bien sur que tu peut, c'est libre xP
    pps : merci du compliment, j'aime beaucoup le tien aussi =D -


    Codage © Saëna de Wolf Temporal :: Lien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nuage Nébuleux

Aspirant garde-caverne de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : Essais de me trouver 8D

Feuille du chat
Nom: Nuage Nébuleux qui Parcourt le Firmament
Age: 7 lunes
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Ven 17 Juin - 19:43

[Super alors (Je viens de voir que c'est libre xD)
Et merci beaucoup x)]

    § La chatonne dos à moi s’immobilisa complètement. Allait-elle se retourner pour me regarder? Ou me parler peut-être, qui sait. Cependant, je ne m’attendais pas du tout à se qu’elle penche sa petite tête rousse vers l’arrière, pour me regarder entre ses pattes. Intrigué par le comportement fort bizarre de cette chatonne, je ne pipais plus un mot. C’était vraiment trop étrange toutes ses réactions. Comment sa chatonne veut-elle me parler si elle me regarde à l’envers? Je soupirais discrètement, pour ne pas offensé la petite chatte. Maintenant je crois que je me suis isolé des autres, certainement à cause de ça. Le comportement étrange des autres félins m’avait peut-être incité à m’isoler ainsi? Non, je ne crois pas. Il aurait fallu un choc encore plus terrible que de parler à une chatte bizarre pour m’éloigner des autres. Pour l’instant, je ne savais pas de quoi il s’agissait.

    § Devant moi, la petite chatonne rousse s’était relevée précipitamment. Puis, comme si elle venait tout juste de me voir, elle leva la tête dans ma direction pour m’observer, curieuse. Aussitôt, je me sentis mal à l’aise. Personne ne m’avait scruté ainsi depuis bien des saisons. Curieusement, je me sentais tout drôle. Je sentais le fameux malaise m’assaillir de nouveau. Je détournais la tête, pour échapper au regard aussi intense de la chatonne et respirais à grands coups. Me calmer. Il fallait que je me calme. Si je devais commencer à créer des liens avec des gens, mieux valait le faire maintenant. Et puisse que je suis trop intimidé par les grands adultes, je préférais plutôt commencer avec les chatons. Cependant, même avec eux, je me sentais sans cesse à ¨découvert¨ comme si j’étais en danger, non-protégé par les ombres que projetaient les murs.

    § Après avoir réussis à ressentir de nouveaux mon cœur battre normalement, je me permis de jeter un regard vers la petite boule de poils qui me fixait toujours aussi curieuse. Cependant un grand sourire enfantin s’était dessiné sur son visage innocent.

    « - C'est donc bien le Promontoire ! Je retiendrais le nom. Au faite, je m'appelle Petite Noisette ! Petite Noisette Parmi les Fruits Secs ! »

    Son ton enjoué et jeune me fit frissonner. Une petite voix aigu et aussi cristalline ne pouvait être que la voix d’un petit chaton comme elle. Mais, sans comprendre, je me sentais encore plus intimidé. Je me sentais frigorifié, comme si un lac glacial en entier m’était tombé sur les épaules.

    « - Et toi, comment t'appelles-tu ? Et quel âge as-tu ? Tu es grand !! »

    J’avais encore plus froid, j’étais encore plus mal à l’aise. Surtout quand la chatonne rousse se mit à me tourner autour, fascinée par ma, soit disant, grandeur.

    § Sans cesse, je détournais la tête de gauche à droite pour éviter de la regarder. J’étais ridicule. Je le savais. La chatonne devait sûrement si demander ce que j’étais en train de faire, puisse que je ne lui répondais pas. J’essayais d’ouvrir la bouche, mais je ne réussissais pas. L’étau glacé m’enveloppa de nouveau quand je croisais le regard océan de la petite enfant. Ses petits yeux pétillaient de jeunesse et de curiosité. Bizarrement, j’en fus presque dégouté. Pourquoi n’arrivais-je donc pas à créer ses fichus liens incassables, que les autres appelaient ¨amitié¨? Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi?!?!?! Je suis le seul ici à qui ses liens ne se sont jamais unis d’amitié avec quelqu’un d’autre. Suis-je à se point maudit?

    § Cette fois, j’avais chaud, tout mon corps brulait d’une intense flamme invisible qui me consumait. Quelques gouttes d’eau coulèrent de mon front pour se balader sur mon museau. Je fermais les yeux avant de décamper à toutes jambes. Je fonçais, tête baissée, sans savoir où j’allais réellement. Je ne savais même pas si la petite chatonne me suivait ou pas. Mais, peut importait en ce moment. J’avais encore échoué. Mon malaise avait encore prit le dessus. Même chaton, c’est ce qui m’arrivait quand je devais répondre à quelqu’un; je m’enfuyais. Loin, le plus loin possible pour échapper à leurs interminables paroles.

    § Entre deux rochers, je me couchais confortablement, encore brûlant. Mon cœur battait à m’en rompre la cage thoracique. Peu à peu, je me calmais, lentement, mais certainement. Je m’en voulais maintenant d’avoir agit ainsi. Pauvre petite chatonne. Je l’avais laissée comme ça, sans explication. Je m’étais précipité pour fuir. Mais quoi donc? Sûrement pas pour La fuir. Elle était toute petite, toute menue et si innocente. Elle devait se sentir maintenant assez confuse par ce qui venait de se produire. Je soupirais avant de me relever. Peut-être devais-je aller m’excuser auprès de Petite Noisette. Soudainement, j’attendis des pas légers venir dans ma direction et une toute petite voix cristalline qui résonnait dans ma tête.


[Si tu n'aurais pas compris, Nuage Nébuleux et très timide et en plus, il n'est pas capable de parler correctement avec les gens, donc ça donne...ÇA! x)]


Dernière édition par Nuage Nébuleux le Ven 8 Juil - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Petite Noisette.

Chaton de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part.

Feuille du chat
Nom: Petite Noisette Parmi les Fruits Secs.
Age: Une lune.
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Lun 20 Juin - 15:58


Excuse-moi ...

    L'Aspirant qui se campait au centre du petit cercle labouré par les pattes de Petite Noisette semblait extrêmement mal à son aise sous le regard joyeux et enfantin, brillant de vie et de santé de la petite chatonne rousse. La jeune enfant, trop heureuse d'avoir pense-t-elle un nouvel ami, ne remarquais pas les regard fuyant du jeune mâle, la tension douloureuse de ses muscles apeurés. Leurs regards se croisèrent alors que Petite Noisette se stoppait, bien droite face à l'étrange félin. Ils conservèrent ainsi un lien invisible, tissé pupilles entre pupilles, bleu océan contre bleu gris. Un lien que l'Aspirant coupa d'un battement de cils. Sous le regard éteint et l'expression ahurie de Petite Noisette, celui qui s'était adressée à elle s'enfuyait vers le fond du camp, comme face à un blaireau. La chatonne resta prostrée sur place, bouche bée, son regard vide, larmoyant. Elle avait dit quelque chose de méchant ? La petite chatonne se remémora toutes ses paroles. Non, rien qui puisse contrarier un Aspirant ... Si ? En tout cas, elle devait s'excuser !

    Encore un peu secouée par la réaction si hâtive du jeune chat, Petite Noisette se mit néanmoins en marche, trottinant entre les adultes qui discutaient ou répondait à leurs devoirs respectifs, tel que chasser ou garder le camp. Certains l'observèrent, curieux à la pensée de cette jeune enfant solitaire se promenant dans le camp, et non jouant avec ses amis chatons ou frères et sœurs. Petite Noisette ne prêtait attention à quiconque et au contre, se concentrait sur la tâche rousse claire qu'elle apercevait plus loin. Cet étrange Aspirant l'intriguait, mais la pauvre féline se demandait si elle pourrait encore explorer cet étrange personnage. Aussi méfiant et délicat à approcher est-il, ce sera fort difficile de lui parler ... Petite Noisette, un peu hésitante, finit par s'arrêter pas très loin de jeune chat. Elle reste debout, s'appuyant successivement sur ses pattes gauches, puis droites, cherchant ses mots. Finalement, elle s'assit, entourant ses pattes du ver de terre poilu qui lui servait de queue, et dit d'une voix encore enfantine et cristalline, mais déjà un peu terni par la peur d'une nouvelle fuite de la part de l'Aspirant, dont elle demandait juste des mots et une amitié.

    Je ne sais pas si j'ai dit quelque chose de mauvais, mais excuse moi si c'est vrai. Doucement, Petite Noisette carra les épaules, rentrant un peu la tête entre les deux bosses qu'elles forment. Ses petits oreilles rondes se mirent en quelque sorte à l'horizontal, signe d'une infime tension. Ce jeune mâle semblait à fleur de peau, très vif. Une simple phrase, une simple question l'effarouchait plus que de raison. La petite rouquine se doutait qu'un mot de trop ou de moins pouvait l'amener à l'autre bord d'un tel fossé que même avec un trampoline ou un oiseau, jamais elle ne pourrais le rattraper.

    - ps : j'ai vu ça, le pauvre chou =(
    pps : dit, Nuage Nébuleux est pris ? x3 -


    Codage © Saëna de Wolf Temporal :: Lien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nuage Nébuleux

Aspirant garde-caverne de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : Essais de me trouver 8D

Feuille du chat
Nom: Nuage Nébuleux qui Parcourt le Firmament
Age: 7 lunes
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Lun 20 Juin - 17:48

    §La chatonne rousse s’était arrêtée devant moi, à quelques pas. Aussitôt, je détournais la tête du jeune visage de la petite chatte. Que pouvais-je bien lui dire pour me faire pardonner? Je m’étais enfui si lâchement. Sans lui prêter un regard, je commençais à jouer avec ma queue rousse pâle d’une patte malhabile, essayant de passer le temps. Je savais qu’elle me demanderait pourquoi je l’es ainsi fui, mais je ne trouvais pas de réponse adéquate. Et si je lui expliquais ce qui se passait dans mon cœur – ou peut-être dans ma tête – Petite Noisette n’allait certainement pas comprendre. Elle était encore si jeune pour s’intéresser et même comprendre les sentiments qui se bousculaient sans relâche dans mon cœur… et les sensations désagréables qui m’empoissonnaient le cerveau.

    § Un long moment passa sans que personne, entre Petite Noisette et moi, n’osent parler. J’étais terrifié à l’idée d’ouvrir de nouveau la bouche. Je tremblais de partout. Je ne respirais plus, comme si je venais de faire un long, très long discours. Puis, soudainement, je l’entendis encore une fois. La voix cristalline et rempli de jeunesse de Petite Noisette m’interpella. Enfantine, mais un peu sombre. Rempli de vie, mais terni par ma fuite non-désirée. Ma fuite poussée par ma solitude. Par mon isolement.

    « - Je ne sais pas si j'ai dit quelque chose de mauvais, mais excuse moi si c'est vrai. »

    § Bien sûr qu’elle n’a rien fait. Tout était de ma faute de toute façon. C’est moi qui m’avait enfui, pas elle. C’est moi qui devais m’excuser. Non elle. J’étais tendu et complètement vidé. Que peut-on dire quand on n’est même pas capable d’ouvrir la bouche pour parler correctement? La tension entre nous deux était palpable. Je pouvais ressentir l’impitoyable malaise m’assaillir de nouveau. Ma gorge se noua considérablement. Je pouvais à peine respirer. Je sentais des larmes couler de mes yeux bleus métalliques. Des larmes de rage. Des larmes exprimant ma frustration envers ma personne. Je me détestais. Je détestais ma vie et mon cœur. Mon cœur de pierre. Mon cœur refusant de faire passer un fil. Un brin d’amitié. Juste un petit brin. Juste un petit lien.

    § Je soupirais lentement. Puis, je me relevais, chancelant. Mon regard bleu-gris n’exprimait rien. Absolument rien. Le vide total. Je m’approchais à petits pas vers la chatonne. J’essayais de rester calme. En paix avec mon âme. Je m’assis gracieusement en face de la jeune Petite Noisette et me forçais à sourire. Si je ne pouvais pas m’exprimer avec des mots, avec des phrases, je pouvais au moins lui faire comprendre que ce n’était pas de sa faute, tout ça. Que tout était la faute de mon isolement de puis mon plus jeune âge. Si elle ne se sentait pas coupable, alors je me sentirais moins accablé par ce que je venais de faire. Cette fois, avec détermination, je posais mon regard pâle dans les iris bleus de la petite rouquine. Son regard ondulait, comme les vagues dans l’étendue infinie de l’océan. Remplis de vie, de rêves, et d’un avenir prometteur. Tout ce que je n’aurais jamais…


[Euh...non, pas à ce que je sache. Pourquoi? (À déjà une petite idée de la réponse...) x)]


Dernière édition par Nuage Nébuleux le Ven 8 Juil - 14:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Petite Noisette.

Chaton de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part.

Feuille du chat
Nom: Petite Noisette Parmi les Fruits Secs.
Age: Une lune.
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Mar 21 Juin - 11:49


Sois pas timide !

    Le jeune Aspirant de répondit pas à Petite Noisette, qui pensait continuer à parler à un mur durant toute la durée de leur temps ensemble. La petite rouquine resta prostrée à sa place, patientant encore. Avec un peu de chance ... La chatonne fixait le visage de l'étrange chaton devant elle. Il semblait ... Honteux. Mais de quoi ? Petite Noisette vit alors quelque chose de brillant au coin de l’œil bleu-gris du jeune mâle. Serai-ce une larme ? La jeune chatonne n'osa se lever et aller consoler l'Aspirant. Et si ce n'était que la vision de Petite Noisette ? Tant de question, tant de questions ...

    Brusquement, le jeune chat roux clair se leva et vint aux côtés de Petite Noisette qui l'observait de ses grands yeux brillants, les oreilles toutes droites et un sourire aux babines. L'Aspirant vint s'assoir à ses côtés et ... Lui sourit ! Petite Noisette écarta largement plus ses lèvres. Il semblait un peu forcé sur les bords, mais un sourire restait un sourire ! La jeune chatonne put aussi retisser le lien du regard qu'elle avait il y a peu construit, devant le Promontoire. La rouquine resta ainsi un moment, avant de se lever et de lentement, s'approcher et se frotter à la patte de l'Aspirant. Sa petite queue toute fine vint chatouiller son épaule avant que l'enfant ne fasse demi-tour et ne s'assoie juste à coté du jeune mâle. Sa langue vint et lécher son pelage, comme pour le rassurer. Sa petite voix cristalline d'enfant sonna autour d'eux.

    Tu n'as pas à avoir peur, tu sais. Ce n'est pas la petite bête qui va manger la grande ! Ce n'était pas exactement ça, mais on peut se vexer facilement ...

    - ps : Héhé ^^' Je le trouve meugnon ^o^ -

    Codage © Saëna de Wolf Temporal :: Lien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nuage Nébuleux

Aspirant garde-caverne de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : Essais de me trouver 8D

Feuille du chat
Nom: Nuage Nébuleux qui Parcourt le Firmament
Age: 7 lunes
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Mar 21 Juin - 21:59

    § Un lien s’installa à ce moment précis. Ce fil si fin et délicat allait-il durer? Allais-je de nouveau le briser? J’espérais que non. Pour une fois, je tenais face à un regard. Un regard bleu et aussi jovial qu’un petit enfant. Je ressentais des petits picotements dans mon cœur de pierre. Toujours en abordant mon sourire forcé, je détournais légèrement les yeux. Je devais faire quelques petits efforts. Je me devais de poursuivre se que j’avais commencé quelques minutes plus tôt. Je ne resterais pas éternellement seul, ça c’est sûr!

    § Nous restâmes ainsi, un long moment. Les yeux dans les yeux. Aucun de nous deux ne voulant parler, seul la brise fraîche et lointaine du vent parvenait à briser ce lourd silence cérémonial. Un lien... Un lien résistant commençait à naître. Un lien que ni les jours, ni le temps et ni la distance pourrait briser, enfin, je l’espérais. Cette fois, je ressentis une brulante chaleur m’envahir. Une chaleur amicale. Une douce flamme chaleureuse. Réconfortante. Aussitôt, je me sentis bien. Merveilleusement bien.

    § Sans m’en rendre compte, la chatonne rousse se leva et se dirigea dans ma direction, ses petites pattes d’enfant touchant doucement le sol dur de la tanière des Aspirants. Soudainement, je sentis une douce fourrure se frotter vigoureusement sur ma patte droite. Surpris, je baissais les yeux vers la petite boule de poils qui se collait sur moi. Je pouvais voir le pelage roux de la chatonne se mélanger dans ma fourrure rousse plus pâle et striée par des rayures plus foncées. Je ne comprenais pas pourquoi elle faisait un tel geste, mais je ne fis rien. Ça me soulageait. Et j’en étais pratiquement ravi…

    § L’ombre d’un sourire – le premier depuis plus de trois saisons – se dessina sur mes lèvres. Finalement, ce n’était pas si compliqué de se faire des amis. Seulement, moi, je n’en avais pas la volonté. Je crois que dans le fond de mon cœur battant, je ne voulais pas avoir d’amis. Je préférais être seul. Subitement, une nouvelle vague de chaleur déferla dans mon cœur. La vague de l’espoir. La vague chaleureuse de l’amitié…

    § Je sentis la petite queue de Petite Noisette me picoter l’épaule. Avec amusement, je balançais ma patte vers la queue menue de la jeune enfant avant que celle-ci ne fasse demi-tour et qu’elle vint s’asseoir confortablement juste à côté de moi. Toujours aucuns mots échangés entre nous deux. Aucuns. Peut-être devrais-je dire quelque chose, pour désamorcer ce silence lourd et fatiguant? J’ouvris la bouche pour parler, mais avant même que je ne mentionne un seul mot, une langue râpeuse vint lécher mon pelage roux clair. Je faillis sursauter, mais me retint. Peut-être Petite Noisette voulait-elle seulement me réconforter?

    § La petite voix jolie et remplis d’entrain de la rouquine sonna de nouveau dans mes oreilles pointues.

    « - Tu n'as pas à avoir peur, tu sais. Ce n'est pas la petite bête qui va manger la grande ! »
    Étrangement, je posais mon regard bleu métallique dans son regard pâle et bleuté. Un sourire – franc cette fois – apparut au milieu de mon visage.

    « - Merci…, mais je le sais bien. » murmurais-je d’une voix faible et pratiquement éteinte.
    Je relevais la tête et décrocha mon regard de celui de Petite Noisette. Puis sans un mot, je lui tapotais doucement l’épaule de ma queue touffue et bien garnie.


[Oh! Si tu veux, mais j'ai pas envie que Nébu' ressente tout de suite des sentiment envers Petite Noistte. Ça mettrais du piquant dans l'histoire x)
Mais Noisette peut ressentir des émotions envers Nébu' tout de suite si tu veux, m'enfin, c'est à toit de choisir x]


Dernière édition par Nuage Nébuleux le Ven 8 Juil - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Petite Noisette.

Chaton de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part.

Feuille du chat
Nom: Petite Noisette Parmi les Fruits Secs.
Age: Une lune.
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Mer 22 Juin - 0:08


Sourire. Et Jeu.

    Alors que Petite Noisette venait à peine de terminer sa phrase, le regard de l'Aspirant lui tomba dessus. Petite Noisette conserva son sourire et ses yeux rieurs, lorsque une étrange formation des lèvres du jeune mâle à ses côtés fit briller une lueur de surprise au fond de l'océan de ses pupilles. C'était bien un sourire ? La petite rouquine ne put s'empêcher d'étirer davantage le coin de ses lèvres sur son visage, comme pour encourager son nouveau compagnon à en faire autant. Alors que la chatonne restait dans l'immobile, à écouter ce que lui disait l'Aspirant, celle-ci sentit un contact sur son épaule. Détournant le regard, Petite Noisette sentit alors une forêt de poils s'enfourner dans sa truffe, ce qui la fit éternuer et tomber. Allongée sur le flanc, contre la patte du mâle, elle regarde la queue de celui-ci posée sur le sol. Petite Noisette se remit bien vite de sa surprise, et prise dans un jeu qui tempêtait dans son esprit enfantin, se jeta sur ce membre propre aux félins par leur aide précieuse dans l'équilibre de ceux-ci et leur finesse inégalée.

    La petite chatonne rousse coinça la queue de l'Aspirant sous ses deux pattes, et fit semblant de la mordiller, sachant ses crocs déjà assez développés pour faire mal si on n'y prend pas garde. Sa fine queue était toute droite, signe de son contentement. Au bout d'un moment, la chatonne se laissa tomber sur le flanc, mais tenait toujours le bout de la queue du jeune Aspirant entre ses pattes. Son regard se leva vers celui-ci. Peu à peu un ronronnement vint emplir le silence qui s'était instauré dans l'habitacle où se trouvait les deux petits félins. Petite Noisette était bien contente de ce nouveau copain. Il était un peu silencieux et timide, mais avec le temps, surement ! La chatonne rousse lâcha finalement la queue rousse claire pour se rassoir contre la patte de son compagnon de jeu. Son regard bleu se leva à nouveau pour retrouver les pupilles bleues grises.

    « - Tu ne me l'avais pas dit tout à l'heure. Quel est ton nom ? »

    - ps : j'ai compris que Nébu' allais mettre un temps à s'y faire ;-)
    Je pense faire un peu attendre Noisette ^^ -


    Codage © Saëna de Wolf Temporal :: Lien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nuage Nébuleux

Aspirant garde-caverne de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : Essais de me trouver 8D

Feuille du chat
Nom: Nuage Nébuleux qui Parcourt le Firmament
Age: 7 lunes
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Mer 22 Juin - 13:45

    § Je n’aurais jamais pensé que Petite Noisette commencerait à jouer ainsi avec ma queue. Toute fébrile, elle sautait dessus, la mordait et l’empoignait entre ses petites pattes robustes de chatonne. Le plaisir et le contentement brillait dans ses grands yeux azur et le jeu prenait maintenant toute la place dans son esprit d’enfant. Légèrement surpris, j’essayais de dégager ma queue touffue de l’emprise de la petite rouquine, mais cette dernière ne lâchait pas prise aussi facilement. Finalement, je me pris au jeu, laissant ma queue sous les coussinets douillets de Petite Noisette.

    § Après un bout de temps, où la chatte rousse ne cessait de mordiller doucement le bout de ma queue, Petite Noisette se laissa tomber sur le ventre, satisfaite de son petit jeu. Cependant, elle tenait toujours ma queue en otage… Souriant faiblement, je levais les yeux au plafond, savourant ce minuscule moment de gaité. Cela faisait si longtemps qu’un tel sentiment ne s’était pas manifesté à moi. Et j’en étais heureux. Peut-être que grâce à ça, je pourrais beaucoup mieux me faire des amis. Tout commencement à un début…

    § Subitement, un son sonore vibra dans toute la tanière. Un bruit chaleureux. Étonné, je me tournais vivement vers la rouquine qui ronronnait à mes pieds. Ronronner? Mais pourquoi faisait-elle ça? Elle allait s’étouffer! Mais le regard que me lançais Petite Noisette me détendit légèrement. Peut-être qu’elle n’était pas en train de suffoquer finalement. Ouf… J’avais vraiment eu très peur. Un peu plus et je m’aurais précipité pour aller voir la Soigneuse de notre Tribu.

    § Lentement, la chatonne tousse lâcha ma queue, à mon grand soulagement. Avec impatience, je la déposai doucement sur le sol, à quelques queues de souris de Petite Noisette. Je l’aimais bien cette chatonne, mais les enfants avaient la mauvaise manie de garder tout ce qui leur tombait sur la patte. Si je voulais conserver ma queue pour encore plusieurs années à venir, mieux valait l’éloigner un peu.

    § Après avoir lâché ma queue, Petite Noisette vint se rasseoir de nouveau contre ma patte. Détendue et complètement ravie, elle plongea encore une fois son regard saphir dans mes iris bleus opalescents. Son petite voix cristalline m’interpella une nouvelle fois.

    « - Tu ne me l'avais pas dit tout à l'heure. Quel est ton nom ? »
    Je ne répondis pas tout de suite. Je levai ma patte – pas celle où était Petite Noisette – et la lécha avant de me la passer derrière l’oreille.

    « - Nuage Nébuleux qui Parcourt le Firmament, mais…tu peux seulement m’appeler Nuage Nébuleux… » murmurais-je, timide.


    §Nerveux, je me repassais sans cesse ma patte derrière mon oreille pointue. Est-ce que j’avais bien fait de lui dévoiler mon nom? Peut-être allons-nous jamais devenir amis finalement, mais j’en doutais. Puis, m’étant court à mes pensées, je me levais délicatement avant de pousser Petite Noisette, toujours collé sur ma patte. Dans un petit chuchotement, je lui demandai :

    « - Tu…tu n’aurais pas envie de venir patrouiller avec moi? Nous n’irions pas dehors. Nous resterions juste devant l’entré du campement, voir s’il n’y a rien d’alarmant aux alentours. »


[Ok alors x] On attendra un peu.]


Dernière édition par Nuage Nébuleux le Ven 8 Juil - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Armistice

Chat errant


Messages : 118
Date d'inscription : 15/05/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part.

Feuille du chat
Nom: Armistice.
Age: Onze jeunes lunes.
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Mer 22 Juin - 18:06


P E T I T E N O I S E T T E
Travaillons, travaillons !


    Un petite silence suivit de près les paroles de Petite Noisette, qui considérait toujours l'Aspirant à ses côtés. Il semblait songeur, réfléchi en cet instant. Déjà moins apeuré qu'il semblait l'autre durant tout le laps de temps ou Petite Noisette agressait sa grande queue touffue. Sa patte rousse clair se leva, et après l'avoir humidifié légèrement avec sa langue râpeuse, passa derrière l'oreille du jeune mâle. Celui-ci laissa échapper un murmure, comme si c'était un secret qu'il ne devait absolument pas dévoiler. Nuage Nébuleux donc ? C'est un bien joli nom, songeai Petite Noisette. Rien qui pourrait laisser planer la honte sur lui. Sa chatonne lui sourit pour lui montrer son accord et le réconforter. Nébuleux semblait déjà en proie à une nouvelle angoisse. Mais la chatonne rousse perdit le fil de ses pensées lorsque Nuage Nébuleux se leva. Elle fit de même après avoir ressenti une légère pression sur l'épaule. Un léger chuchotement lui fit dresser les oreilles. Chic, elle pourra voir un peu ce qu'est être Garde-Caverne ! Un large sourire étira ses babines enfantines.

    « - Je te suis avec plaisir, Nébuleux ! » Oui, elle avait retiré assez vite le Nuage. Mais c'est certainement avec le prolongement ce qu'il y a de plus inutile dans la nomination des chats ! D'un mouvement de queue enjouée, Petite Noisette s'élança au petit trot au dehors, se laissant réchauffer par les doux rayons de l'astre couleur miel. Après quelques pas, l'enfant se retourna pour observer son nouveau copain. Elle n'attendait plus que lui, impatient d'apprendre autre chose aujourd'hui !

    - ps : ils sont déjà trop choux **
    pps : j'aime déjà moins mon rep x__x -


    Codage © Saëna de Wolf Temporal :: Lien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nuage Nébuleux

Aspirant garde-caverne de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : Essais de me trouver 8D

Feuille du chat
Nom: Nuage Nébuleux qui Parcourt le Firmament
Age: 7 lunes
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Ven 24 Juin - 15:03

    § Je pouvais apercevoir le petit sourire taquin de la chatonne quand je lui aie proposé de m’accompagner. Elle semblait très contente de ma proposition et aussitôt, elle s’était levée pour me faire face, un grand sourire aux lèvres.

    « - Je te suis avec plaisir, Nébuleux ! »
    Nébuleux? Surpris, j’ouvris de grands yeux ronds. Mais je ne m’appelais pas Nébuleux, mais plutôt Nuage Nébuleux. Je ne comprenais pas vraiment ce qui venait de se passer. Était-ce un genre de petit surnom qu’elle m’avait donné? Ou juste une très grande familiarité à mon égard? Soucieux, je voulus lui demander plus ample explications, mais voilà que Petite Noisette était déjà partir au galop vers l’entrée du campement.

    § Dans un élan, beaucoup moins rapide que la chatonne rousse, je suivis Petite Noisette à travers les groupes de chats qui passaient par-ci et par-là, sans me soucier d’eux. Quand j’arrivais à l’extérieur, le soleil m’éblouit pendant un petit laps de temps avant que mes yeux bleus métalliques ne se soient habitués à la douce lumière de l’astre rougeoyant. Je plissais légèrement des yeux, pour ensuite poser mes iris sur Petite Noisette qui frémissait d’excitation. Sa douce fourrure de chatonne scintillait de milles et un feu sous les rayons du soleil et ses pupilles d’un bleu très profond semblait animées d’une vive lueur apaisante. Je lui souris avant de lui désigner un gros rocher, au loin. On pourrait commencer notre patrouille de ce côté.

    § Je partis à la course, vite suivi de ma jeune camarade qui gambadait joyeusement derrière moi. Je lui jetais un petit coup d’œil, voir si tout allait bien, avant de ralentir ma course pour la laisser me rejoindre. Quand elle arriva à ma hauteur, je continuais mon chemin, avec moins de rapidité cette fois. Je surveillais chaque fait et gestes de la jeune rouquine. J’espérais que rien de trop grave n’allait se produire. Je ne voudrais pas la retrouver enfuit sous un buisson d’épine ou face contre terre dans un profonde crevasse. Même si nous étions tout près du camp, je ne devais point négliger tous les dangers autour du campement. En plus de cela, Petite Noisette n’était qu’une chatonne sans défense et vulnérable. Je m’en voudrais à mort s’il lui arrivait quelque chose. C’était mon amie après tout…

    §Quelques fois, quand elle s’éloignait un peu trop du chemin, je faisais demi-tour pour la ramener sur la route que j’entreprenais de suivre. À plusieurs reprises, je dus le faire, car Petite Noisette reniflait, regardait et touchait à pratiquement tout ce qui se trouvait sur notre passage. Mais à chaque fois, je me disais : « Ah! La curiosité de l’enfance. » Puis, je reprenais mon chemin, sans cesser de la surveiller. À cette heure, je réussissais à apercevoir les contours de pierre de la roche. Imposant, elle mesurait près de un mètre. Quand je fus au pied de l’énorme rocher, je me retournais une dernière fois, puis aperçus finalement la petite tête rousse de Petite Noisette qui fouillait sous un taillis de feuilles, certainement à la recherche de quelque chose. Amusé, je sautais sur le rocher, et examinais de mon perchoir la forêt qui s’étendait à des lieux à la ronde. Puis, de là-haut je m’exclamais pour que Petite Noisette m’entende :

    « -Eh! Viens voir ça! Tu vas adorer. On peut pratiquement apercevoir toute la forêt d’ici. »



Dernière édition par Nuage Nébuleux le Ven 8 Juil - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nuage Nébuleux

Aspirant garde-caverne de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : Essais de me trouver 8D

Feuille du chat
Nom: Nuage Nébuleux qui Parcourt le Firmament
Age: 7 lunes
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Lun 4 Juil - 17:55

    Up...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Petite Noisette.

Chaton de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part.

Feuille du chat
Nom: Petite Noisette Parmi les Fruits Secs.
Age: Une lune.
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Jeu 7 Juil - 15:08


Panorama.

    Le sourire que lui rendit Nuage Nébuleux fit pétiller le regard de Petite Noisette plus que de raison. L'Aspirant semblait déjà plus détendu, et c'était tout ce qu'il fallait ! Le regard de la petite chatonne rousse flamboyante suivit celui du chat roux clair. La douce enfant acquiesça, et suivit son nouvel ami au galop, sa queue bien droite étant signe de son extrême bonne humeur. Cette journée allait surement être celle qu'elle conservera toute sa vie dans sa mémoire. Elle était tellement merveilleuse ! Une nouvelle rencontre et une escapade accompagné de son nouvel ami, que demander de mieux ? Elle aura de quoi raconter à sa maman et sa grande sœur ce soir ...

    Malgré sa bonne résolution d'être sage avec Nuage Nébuleux, la petite chatonne de la Lune Montante ne pouvait s'empêcher de s'arrêter par moment pour observer avec attention son environnement. Et des insectes bizarres. Et des fleurs. Et des troncs d'arbres. A chaque fois que Petite Noisette se surprenait à suivre un papillon, un ver de terre un un petit oiseau sautillant, elle était ramené par son ami Aspirant. La nature appâtait la douce enfant, prête à lui happer la vie, et la douce Petite Noisette se laissait à chaque fois aller dans ses pièges. Mais rapidement, les deux félins aventuriers arrivèrent à destination. Alors que Nébuleux s'approchait du grand rocher, la rouquine vit un petit lézard. Levant son arrière train en l'air avec exagération et aplatissant son poitrail et ses pattes avants, l'enfant se prépara à bondir, fit son bond et, comme on s'y attend, rata sa proie. Le lézard bondit et fila à la vitesse de la lumière sous un tas de feuilles. Surexcitée, Petite Noisette le suivit et posa sans le faire exprès la patte sur la queue du lézard. Elle se détacha sans jugement et le petit reptile s'enfuit allez-savoir-où. La petite chatonne rousse fit un bond, son ver de terre de queue hérissé, son nez collé à la queue frétillante. Contente de sa "capture", Petite Noisette attrapa la queue à présent inerte entre ses crocs et leva le nez vers Nébuleux en l'entendant. Intriguée, l'enfant se dirigea vers le rocher, et s'aida des espèces de plateaux formés au fil du temps par l'érosion. Arrivée en haut du roc, la chatonne trottina jusqu'à Nébuleux, déposa la queue du lézard à leurs pattes et observa le panorama. Des étoiles admiratives scintillaient ans son regard. Sa petite voix enfantine se fit murmure, presque hypnotique :

    « - C'est magnifique Nébuleux ... La douce chatonne s'assit, oubliant complétement son petit trophée de chasse. Un silence après, durant lequel Petite Noisette se perdit dans ses songes, elle leva le nez vers son nouvel ami. Tu connaissais cet endroit depuis longtemps ? C'est ton préféré ? »

    - ps : excuse moi =/ -

    Codage © Saëna de Wolf Temporal :: Lien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nuage Nébuleux

Aspirant garde-caverne de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : Essais de me trouver 8D

Feuille du chat
Nom: Nuage Nébuleux qui Parcourt le Firmament
Age: 7 lunes
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Ven 8 Juil - 14:22

    § Le petit visage curieux de Petite Noisette se tourna dans ma direction. La petite chatonne rousse se dirigeais vers le rocher où j’étais perché et grimpa. Ses minuscules griffes à peine plus grosses que les miennes crissaient sur la roche dure de la pierre. Enfin arrivée au sommet de la grosse pierre, quelque peu déformée par l’érosion, Petite Noisette marcha jusqu’à moi et déposa à ses pieds une étrange créature verte avec des écailles. Intrigué, je lui lançai un regard, curieux de savoir comment elle avait bien fait pour capturer ce lézard.

    § Assis nous deux sur la pierre froide, nous contemplâmes le magnifique tableau ensoleillé qui s’étendait au-dessus de nos têtes. Conifères, feuillus, soleil, nuages blancs, ciel bleu, tout était merveilleusement beau. Quelques oiseaux volaient par-ci et par-là, poussant leur mélodieux chœur dans la vaste étendue qu’était le firmament. Au loin, nous pouvions apercevoir les sommets pointus et les flancs escarpés des montagnes. Émerveillé, mes yeux pétillaient de plaisir, comme à toute les fois que je venais ici d’ailleurs.

    § Ici, se trouvait mon petit havre de paix, de beauté. Je m’y sentais bien et le spectacle qu’y défilait devant mes yeux m’hypnotisait à chaque seconde, à chaque minute que je passais en cet endroit magnifique. À présent, étant donné que Petite Noisette était devenue mon amie, je pouvais très bien lui montrer cette place paradisiaque, tout droit sortie des plus beaux paysages de la forêt et des montagnes. C’était comme si je la mettais un peu dans une confidence, quoi.

    § Doucement, porté par la brise du vent, la voix cristalline de Petite Noisette parvint jusqu’à mes oreilles, fièrement dressées sur ma tête.

    « - C'est magnifique Nébuleux ... »

    Je lui jetai un regard en coin et la vit s’asseoir sur la pierre froide, les yeux étincelants de millier d’étoiles. Bien content que ça lui fasse plaisir, un large sourire pendait à mes lèvres. Aussitôt, je remis mes yeux bleus-gris sur le vaste paysage qui s’étendait à l’horizon. Une nouvelle fois, la douce voix de Petite Noisette parvint à me sortir de ma contemplation.

    « - Tu connaissais cet endroit depuis longtemps ? C'est ton préféré ? »

    J’haussais des épaules en affirmant, pensif :

    « - Oui, ça fait très longtemps que je connais cet endroit. Magnifique non? Je l’ais découvert quand je n’étais qu’un petit chaton. Depuis, il est devenu mon petit havre de paix. Je me sens bien, je me sens revivre ici. »


[^^ pas grave]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Petite Noisette.

Chaton de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part.

Feuille du chat
Nom: Petite Noisette Parmi les Fruits Secs.
Age: Une lune.
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Mer 20 Juil - 0:12


Tranquillité.

    Toute la nature se concentrait sur cet unique panorama, s'offrant aux petites mirettes de tous les animaux se faufilant sur ce grand caillou un superbe spectacle et un beau divertissement pour tous les jeunes curieux du style de Petite Noisette. Ou doivent se poser les pupilles ? Sur les fleurs ou les abeilles, guêpes et bourdons qui se posent en leur centre ? Sur les hauts et majestueux tronc terreux ou sur les oiseaux et écureuils qui s'agrippent à leur rugueuse surface ? Sur les cotonneux nuages blancs ou sur le bleu ciel éclairé par l'astre d'or qui l’éclaircit plus que de raison ? La petite patte rousse de la jeune enfant s'amusa quelque peu avec la queue de lézard devant elle, avant de s'immobiliser. Sa petite tête se leva, ses minuscules oreilles rondes dressées.

    « - Oui, ça fait très longtemps que je connais cet endroit. Magnifique non? Je l’ais découvert quand je n’étais qu’un petit chaton. Depuis, il est devenu mon petit havre de paix. Je me sens bien, je me sens revivre ici. La douce rouquine sourit avec éclat, se leva, se rapprocha de Nuage Nébuleux pour s'assoir contre sa patte, comme plus tôt dans la Tanière des Aspirants. J'espère ressentir rapidement la même chose que toi. »

    - ps : baisse d'activité chez les chats =S alors c'est minable, dis-le si je dois rallonger -

    Codage © Riven Esenrion de Nirvara :: Lien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nuage Nébuleux

Aspirant garde-caverne de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : Essais de me trouver 8D

Feuille du chat
Nom: Nuage Nébuleux qui Parcourt le Firmament
Age: 7 lunes
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Jeu 21 Juil - 20:08

    § Je jetais un regard en coin en direction de Petite Noisette, et cette dernière me sourit de toutes ses petites dents de chaton. Je lui rendis son sourire, puis elle vint s’appuyer sur mes pattes. Sa douce fourrure duveteuse se mélangea dans mon pelage roux pâle strié de lignes plus foncées. Son regard perçant et enfantin était braqué sur le paysage au loin. Je pouvais sentir ses flancs se mouvoir sur mes pattes à chaque souffle qu’elle prenait. Tout aussi sereine que moi, elle murmura :

    « - J'espère ressentir rapidement la même chose que toi. »

    « - J’espère moi aussi. », lui dis-je en hochant de la tête.

    § Les minutes défilaient au gré du vent. Bientôt, les heures passaient également. Je n’avais pas aperçu le soleil se coucher à l’horizon, caché à présent par le flanc des montagnes escarpées. Le grand voile rougeoyante qui surplombait le ciel donnait à la nature un teint plus rosé, et plus magnifique aussi. Les arbres disparaissaient au fur et à mesure que les rayons du soleil s’évaporaient. Le coucher du soleil avançait à grand pas, et c’est seulement après quelques minutes que je m’en suis rendu compte.

    § Étonné, je me suis levé prestement. J’avais complètement oublié la petite chatonne qui était restée sur mes pattes, et quand je l’entendis pousser un petit cri de surprise, j’ai baissé le regard dans sa direction, les yeux grand ouvert.

    « - Oh! Désolé Petite Noisette! Je…je ne me rappelais plus que tu te trouvais ici. Ça va? »

    Mes yeux métalliques brillaient d’angoisse, mais quand je l’examinais, je ne vis rien de très alarmant. Seul l’éclat de son étonnement persistait dans son regard. Soulagé, je poussais un soupir avant de me lever et de m’étirer, question de dénouer mes muscles.

    § « - Je crois qu’il est temps de rentrer au camp. Tes parents doivent s’inquiéter à cette heure. »

    Rapidement, je sautais du haut de la grosse pierre et atterrit sur le sol mou et verdoyant du petit pré. Je regardais derrière et vis Petite Noisette faire de même, mais avec beaucoup plus de précaution. Quand elle fut à quelques queues de sourires de moi, je partis au galop, pénétrant par le fait même dans notre chère et grande forêt. Je pouvais entendre les petits pas précipités de Petite Noisette derrière moi, et je poussai un nouveau soupir de soulagement. Cette fois-ci, elle me suivait calmement, sans vraiment prêter attention aux mystères de la nature qui l’entouraient.

    § Cependant, je remarquais rapidement que la petite rouquine s’épuisait. Je ralentis donc le pas de notre course. Elle n’était qu’un petit chaton. Petite Noisette devait avoir sommeille ou avait-elle peut-être faim?

    « - Aller! Encore un petit effort Petite Noisette. Nous sommes presque arrivés au camp. »




[Non c'est correct ^^
En plus je crois bien que notre Rp est bientôt terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Petite Noisette.

Chaton de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part.

Feuille du chat
Nom: Petite Noisette Parmi les Fruits Secs.
Age: Une lune.
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Lun 1 Aoû - 10:33


Petite frayeur enfantine.

    Nuage Nébuleux répondit à la petite chatonne dans un murmure, celle-ci esquissa un sourire au coin. Un peu malaisée dans ses position, la douce enfant se coucha devant les pattes de l'Aspirant, s'étalant sur le chaud rocher. Les minutes s'écoulaient lentement, Petite Noisette songeait, jouant avec sa petite queue de lézard attrapée auparavant. Des songes de filles, de petites filles. Sans même s'en rendre compte, Petite Noisette laissa ses paupières se fermer et le sommeil l'emporter dans des songes devenus rêves.

    Des heures s'écoulèrent avant que la petite rouquine ne rouvre les yeux. Le joli bleu azur de ses pupilles, encore un peu voilé par le sommeil, fixait mornement le coucher du soleil devant lui. Le coucher du ... Soleil ? Surprise, Petite Noisette poussa un mini-cri et se redressa d'un bond. On devait s'inquiéter au camp ! La petite voix affolé de Nuage Nébuleux rappela alors la présence de son ami à la chatonne rousse. Noisette se retourna et lui sourit, tentant de le calmer le plus vite possible.

    « - Oui oui, tout va bien Nébuleux. La douce chatonne opina du chef lorsque Nuage Nébuleux décréta le départ. Il avait bien raison. Attrapant sa queue de lézard, Petite Noisette descendit le plus vite possible de ce Promontoire improvisé pour ne pas perdre son ami de vue et le suivit en courant, ne s'arrêtant pas cette fois pour tout observer. Nuage Nébuleux courait, vite. Effrayée à l'idée de se retrouver toute seule dans ce lieu où la lumière déclinait lentement, rendant l'endroit précédemment accueillant inquiétant, Petite Noisette accéléra le pas sur une dizaines de queues de souris, mais dû rapidement modérer ses ambitions de course. La fatigue et un peu de faim la fatiguait. Ses pas quelque peu déséquilibrés l'éloignèrent de Nuage Nébuleux qui, remarquant la distance entre lui et la chatonne, se stoppa pour encourager cette dernière. Serrant ses petits crocs sur la queue de lézard toujours dans sa bouche, Petite Noisette força ses petites pattes à reprendre un sens et rattrapa Nuage Nébuleux. Au bout de longues et éreintantes minutes de course, dans lesquels Petite Noisette eut quelques frayeurs du à des ombres bizarres, les deux jeunes chats arrivèrent enfin dans le camp. Se précipitant dans l'enceinte sécurisée, Petite Noisette put enfin se sentir tranquille et souffler. Sa queue de lézard tombée devant ses pattes, le poitrail frémissant, la jeune rouquine aspirait à grande goulées et calma peu à peu son rythme cardiaque affolé. Levant la truffe vers Nuage Nébuleux, Petite Noisette lui sourit, et d'une petite voix:

    Merci de m'avoir ... Amené ... Là-bas ... » Se dressant sur ses pattes arrières péniblement, Petite Noisette réussit alors à happé quelques tiffes du cou de Nuage Nébuleux avec sa langue, le léchant alors avec affection. La chatonne avait vraiment apprécié cette journée.


    ps: finalement, on s'est fait un petit privé ;D
    Codage © Arthur Scott de Jerokoï :: Lien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nuage Nébuleux

Aspirant garde-caverne de la Tribu de la Lune Montante


Messages : 61
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : Essais de me trouver 8D

Feuille du chat
Nom: Nuage Nébuleux qui Parcourt le Firmament
Age: 7 lunes
Liens rp & autres:
MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free Sam 10 Sep - 20:49

(Hum... est-ce que c'est fini?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Balade dans le camp. free

Revenir en haut Aller en bas

Balade dans le camp. free

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warriors :: 
» Tribu de la Lune Montante «
 :: Camp de la Lune Montante :: Promontoire
-
Sauter vers: